31.1.08

Opposition en rouge


Un étudiant et une étudiante, deux directions et deux sacs rouges.

Dernier jour de janvier, le soleil brille un peu plus, réchauffant mes mains sur le clavier.

J'aime la lumière, créant une ombre portée au moment même où j'écris ces lignes. En regardant mon ombre, c'est un peu comme si j'étais en conversation avec moi-même, me suggérant les mots à écrire.

Il est temps de retourner au travail comme il est temps de retourner à ce qui est l'essentiel. Laissez derrière soi ce qui doit y rester.
En janvier, on peut toujours se tourner vers l'avenir alors qu'en décembre c'est plus difficile. Décembre est le mois du bilan et janvier celui de l'espérance.

29.1.08

Henry Bauchau publié chez Actes Sud


Je lisais dans une édition récente du journal Le Monde, une entrevue avec l'auteur Henry Bauchau:

"Ne pouvant écrire qu'une heure ou deux par jour, obligé de compter avec le « rétrécissement » de son vocabulaire, l'écrivain belge, âgé de 95 ans, publie son livre le plus abouti."

Qu'il faut savoir aussi "transformer la douleur en travail. Toutes les difficultés qui l'accablent sont compensées par une concentration plus forte sur l'écriture, une admiration plus profonde des beautés de la nature et une plus grande paix intérieure."

28.1.08

Trou de Q



Samedi matin au réveil, je remarque qu'on m'a volé trois enjoliveurs de roues et ce qui est plus chiant c'est de voir les traces du trou de Q qui a fait ça.

Pourquoi trois et non quatre, probablement parce qu'il a eu peur de se faire prendre ou qu'il en avait besoin que de trois pour mettre sur sa voiture ou bien pour les vendre et se faire un peu d'argent.

On dit aussi d'un enjoliveur que c'est une personne qui enjolive, qui rend plus joli. Un trou de Q n'est qu'un trou de Q, même avec des enjoliveurs sur ses roues.

25.1.08

Route


Je bouge un peu plus entre différents points me demandant où sont mes repères.

Janvier avance comme cette nouvelle année mais j'ai l'impression de faire du sur-place, d'avancer un pas et en reculer deux, avancer un peu, tourner en rond, revenir vers le chemin et le quitter puis le reprendre.

Sur la route, c'est plus simple; d'un point A vers un point B. On sait qu'on va se rendre à moins d'un événement tragique.

22.1.08

Blue Sea


Un petit tableau ayant pour titre: "Blue Sea".

Un personnage qui plonge, la tête en bas, dans le bleu.

En suspens et en attente.

21.1.08

Ducasse, Collasse et le Japon


Dans une édition récente du NY Times, une entrevue avec le chef/restaurateur Alain Ducasse qui expliquait qu'il venait de terminer la lecture du livre La Trace de Richard Collasse.

Publié au Seuil l'année dernière, ce livre présente le Japon sous les yeux d'un Français qui y vit depuis plus de 30 ans et qui raconte une histoire d'amour entre l'auteur et une jeune Japonaise, mais aussi entre l'auteur et la culture japonaise.

Un peu différent du livre Stupeur et Tremblements d'Amélie Nothomb mais me fait penser aussi Pictures from the Water Trade de John David Morley publié il y a quelques années. Comme quoi le Japon est en quelque sorte inaccessible.

La photo n'a pas vraiment rapport, mais je vois un masque sinistre qui me fait penser au théâtre Nô japonais.

18.1.08

17.1.08

Route



Lundi, il neigeait et je devais me rendre à l'extérieur de la ville.

Les conditions étaient plutôt moches, une neige grise avec un ciel gris. Pas vraiment ce que l'hiver peut offrir de mieux.

16.1.08

D'une série sur Saint-Hilarion


D'une série de photos prises à l'automne dans le village de Saint-Hilarion, Charlevoix.

C'est très beau Charlevoix.

15.1.08

Casse-croûte à St-Hilarion


On ne voit pas très bien sur cette image d'un scan mais il y a une petite affiche sur laquelle est écrit: "Réservé pour l'Âge d'Or".

Plutôt amusant compte tenu la population de Saint Hilarion et le fait qu'un casse-croûte offre un espace réservé dans son stationnement.

14.1.08

Antonioni, le gendre de Bergman et les Chinois


Le cinéaste Michelangelo Antonioni est décédé le 30 juillet 2007 le même jour qu'Ingmar Bergman. La photo que l'on voit dans le coin gauche a été prise par Richard Avedon, lui aussi décédé, mais en 2004.

Dans la dernière édition du Nouvel Observateur, je lisais une entrevue avec l'écrivain Henning Mankell (qui était le gendre de Bergman) au sujet de l'Afrique. Très intéressant, surtout lorsqu'il parle de la présence et du rôle des Chinois en Afrique.

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p20080110/articles/a363915-.html

11.1.08

Sculpture du vendredi


Plutôt moche la pluie le vendredi, particulièrement en janvier.

8.1.08

De retour pour 2008


De retour au blog après quelques semaines de relâche. Le monde a continué de tourner, la neige de tomber et la pluie d'effacer la blancheur au sol.