30.5.08

Vendredi 30


Encore une fleur pour terminer cette semaine et ce mois, de retour en juin (Ça semble loin lorsqu'écrit comme ça).

29.5.08

jeudi 29


Une fleur pour ce jeudi de mai. Lorsqu'on prend le temps de regarder les fleurs, c'est peut-être que certaines choses progressent.

J'ai fait monter 7 photos de Barcelone en vue de les exposer dans un café de la rue St-Denis probablement à compter de la semaine prochaine, à suivre. Voir ses photos dans un format plus grand (20 x 24) est toujours plaisant, quelque fois un peu hésitant car on se demande toujours si l'on a fait le bon choix.

28.5.08

Changement sur dix ans



Je lisais un petit article sur le changement en pourcentage des prix de certains articles aux États-Unis: essence +149 (pas difficile à figurer), billets de spectacles +45, logement +33, jardinage +47, mais pour la photographie: -43 et -75 pour les téléviseurs.

Morale de tout ceci, prennez des photos chez vous.

27.5.08

Boléro variations Swan lake, 4 acts


Hier soir, dans le cadre du Festival Transamériques, une pièce de Raimund Hoghe. Spectacle particulier, où Raimund Hoghe se met en scène; petit et bossu. Dans le programme, il écrit: "Je voulais tout simplement utiliser mon corps comme exemple, et dire: il existe d'autres corps que les corps glorieux des danseurs."
Cette photo me fait penser à lui. Est-ce que c'est lorsqu'on est enfant qu'on détermine ce que nous ferons demain?

Est-ce que le petit Raimund faisait aussi du vélo, qu'est-ce que sa différence a fait qu'aujourd'hui il assume sa condition et nous l'expose sous forme d'un lent balet, où il arpente la scène de long en large nous soulignant à chaque pas que lui aussi est un danseur.

http://www.fta.qc.ca/

26.5.08

Panic room


Dans le journal du week-end, je lisais qu'on avait mis en vente un appartement ayant appartenu à David Bowie. On explique également que le chanteur avait fait construire une chambre forte (panic room), où il aurait pu se cacher si il avait été attaqué par des voleurs.

Toujours en immobilier, dans l'appartement que je louais à Barcelone, j'avais remarqué comment un ouvrier avait décidé de faire passer un fil, directement au milieu d'une tuile. Tuile différente que celle qui aurait provoqué la fuite du chanteur et de son épouse vers sa pièce secrète.

http://www.brownharrisstevens.com/detail.aspx?id=889282

24.5.08

23.5.08

Sculpture inaudible


Cette sculpture semble dire: Aie, j'ai mal au ventre et je souffre!

C'est peut-être pour ça qu'elle n'a pas de bouche...pour rendre la souffrance inaudible.

22.5.08

Bud


En anglais, on appele un bourgeon un bud. Je ne peux m'empêcher de penser à la bierre, une bud pour la Budweiser. On dit aussi un bud pour buddy, un ami ou un copain. Il a aussi les papilles gustatives; les taste buds. Il y en a probablement d'autres.

Comme le printemps semblait un peu tardif cette année, la nature prennait un peu de temps à redécoller. Quoi qu'il en soit, le printemps est un bon temps pour recommencer à neuf.

21.5.08

Ouvrir ou fermer un rideau



On ouvre et on ferme les rideaux. On cache aussi avec les rideaux ce qu'on ne veut pas voir ou ce que l'on ne veut pas montrer. Quelque fois, la lumière veut entrer malgré les rideaux fermés, la lumière qui met au grand jour ce qui était caché, ce qui ne devait pas être vu.

20.5.08

Lectures


Un peu délaissé les lectures de chevet, mais je m'y suis remis, le dernier roman de Kurt Vonnegut paru un peu après sa mort et les essais de Truman Capote. Celui de Capote, pour un texte qui accompagnait un livre de photos du photographe américain Richard Avedon. Dans le même livre, un reportage sur Marlon Brando datant des années '50.
On dit qu'à la suite de ce reportage, Brando n'avait jamais plus adressé la parole à Capote ayant eu l'impression que ce dernier l'avait trahi en lui soutirant toutes ses révélations.
On reprocha aussi à Capote d'avoir fait de même avec les gens riches et célèbres dans les années '70, se servant de ses entrées dans ce milieu pour tout déballer dans les revues. La réponse de Capote était assez claire: je suis un écrivain, que croyez-vous que je vais faire avec ce que vous me dites.

Pour Vonnegut, il faut le lire pour son humour et la qualité de son écriture. De préférence en anglais, car l'humour semble se perdre lors d'une traduction.

19.5.08

Pour regarder en juillet


Comme c'était plutôt frisquet aujourd'hui, une photo pour se souvenir qu'il y a trois semaines, il y avait encore de la neige au Marché Jean-Talon.

16.5.08

Protégé par ADT


C'est un peu l'ère du recyclage; la vitrine d'une ancienne succursale bancaire recyclée en Dollarama, un assortiment plutôt curieux d'une colonne, d'une déesse et de la vierge, le tout protégé par un système d'alarme.

C'est un long week-end, à la fois de la Reine et des Patriotes selon le choix. Comme l'on ne sait plus si Dollard était celui qu'il semblait être, on a trouvé quelqu'un d'autre ou plutôt des autres.

15.5.08

Un peu de vert, un peu de bleu



Des matins, je me demande quelle photo je devrais mettre sur le blog. Je me demande aussi bien des fois quoi dire, mais on trouve toujours quelque chose.
Je suis encore un peu dans Barcelone car je dois choisir les photos qui devraient êtres agrandies et présentées.

Je lisais que la poste va émettre un timbre à l'effigie de Robert Charlebois, il semble qu'on a oublié en 2007 qu'il y avait aussi des chanteurs/chanteuses au Québec. Je vois le graphiste se demander jusqu'à quel point il va modifier le nez de Charlebois pour le rendre digne comme la Reine mais suffisament rebelle pour maintenir son image de chanteur.

14.5.08

Non, ce n'est pas Barcelone



Je pense avoir fait le tour de Barcelone. J'ai identifié ce que je veux imprimer en grand format et présenter.

Celles-ci sont d'un court séjour pour le travail à Québec, une mini-croisière ou un grand tour sur le Saint-Laurent. Le paysage est gâté par les chaises vertes en plastique. Peut-être aussi que les chaises vertes rendent la photo intéressante.

Le soir, j'ai toujours l'impression que quelque chose de sombre va resurgir pour troubler la tranquillité.

13.5.08

Ombres de Barcelone


Cette image je ne l'avais pas vue en regardant mes planches contact. C'est avec un peu de recul que certaines images vous reviennent.
Je l'ai prise en sortant du Musée National de la Catalogne.
C'est beau le noir et blanc, on a tendance à l'oublier.

12.5.08

Barcelone en coin et le Palau de la Musica



Barcelone tire sur la fin, encore quelques jours et j'aurai fait le tour des photos intéressantes, à mes yeux, évidemment.

Ce qui implique que je dois me remettre au travail... photographique. Mon objectif de départ était de revenir avec dix bonnes photos. Je pense avoir atteint mon objectif.

9.5.08

Barcelone et ses vues



Deux photos prises du toit de la Pedrera. J'aurais bien voulu avoir acccès à d'autres toits mais bon, il faut faire avec. Cependant, même le toit dans le travail de Gaudi est intéressant.
Contrairement au toit de la fondation Miro, par exemple.

Bon week-end.

8.5.08

Barcelone et Miro



À la fondation Miro, on ne peut pas prendre de photos à l'intérieur, un peu comme le musée Picasso. C'est dommage et j'ai toujours trouvé un peu ridicule de ne pas permettre la prise de photos, le flash oui, je peux comprendre mais une photo, non pas vraiment.

Sur les toits de la fondation, on trouve quelques sculptures de Miro, sculptures qui me semblent perdues.

Mais au moment de ma visite, au début avril, il y avait une exposition de peintres chinois, très intéressante mais quelque part, la Chine me fait peur. C'est un pays qui demande beaucoup de richesses naturelles pour répondre à ses propres besoins, aujourd'hui elle achète, mais un jour elle va peut-être prendre sans demander notre avis.

7.5.08

Barcelone par l'arrière



La première photo est prise de la terrasse du magasin Vinçon, un magasin qui est un mélange de Ikea et du défunt Caban. Une autre belle découverte à Barcelone.

http://www.vincon.com/WebCommerce/Sistema/200606/inicio.asp?MiTienda=100397&MiIdioma=ES

Toujours de la terrasse, une autre vue de l'édifice voisin.

6.5.08

Barcelone la Pedrera autres vues



Une vue du toit et une autre de la cage d'escalier de cet immeuble créé par Gaudi.

Voir de haut une situation ou un lieu vous permet un certain recul nécessaire à une meilleure compréhension.

Pas toujours facile cependant de prendre du recul.

5.5.08

Barcelone la Pedrera


Un autre point de vue de la Pedrera de Gaudi. Un détail, mais combien de détails dans son travail. Les détails sont importants.

Je disais à des amis comment j'avais aimé Barcelone et l'énergie de cette ville mais une énergie qui n'est pas trop écrasante, qui sait prendre le temps.

Assez aimé pour dire que j'y retournerais demain. En contrepartie, voler en avion est plutôt pénible. Ce n'est pas seulement le vol mais de s'assurer de bien partir, d'avoir accès au vol. Prendre un vol avec escale n'est pas vraiment une bonne idée, c'est s'exposer à un risque inutile, sauf bien sûr si l'économie sur le prix du billet est conséquente. Encore là, je me le demande...

2.5.08

Barcelone trop bleu



La Plaça del portal de la pau et une vue de la marina près de La Barceloneta.

Trop bleu mais le ciel était très beau cette journée-là, je me suis peut-être emporté dans les niveaux de saturation de l'image.

Voiliers et palmiers, un peu moyen comme photos mais de les voir ainsi, c'est plus facile à juger.

Bon week-end.

1.5.08

Barcelone et les couleurs des rebuts



Il y a beaucoup de rénovations et de construction à Barcelone.

Comme les rues sont étroites, le transport des marchandises et se débarasser des déchets et matériaux n'est pas évident.
Comme on peut voir pour les déchets de constructions, ils utilisent des bacs fait de tissu en nylon et de petit format, pas exactement un conteneur.

Pour la photo de la plage, deux poubelles de couleur. C'est qu'ils ont le sens du design en Espagne.